Venez nous rejoindre pour une fantastique aventure au sein des créatures de la nuit !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Ravis de te revoir, Invité !

Ne manquez pas la grande ouverture du forum !

N'oubliez pas de voter toutes les deux heures sur nos Tops-Sites !

Ne soit pas en retard en cours,Invité !

N'hésitez pas à faire part de vos remarques au Staff, il est là pour ça !

Partagez|

Alexander S.C || Se perdre dans mon regard n'est qu'une douce étape d'une lente agonie.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Alexander S.C || Se perdre dans mon regard n'est qu'une douce étape d'une lente agonie. Jeu 4 Juin - 23:58












Alexander S.C. Winchester


Informations générales


• PRÉNOMS - Alexander Shaun Caïn
• NOMS - Winchester et cela depuis sa "naissance."
• SURNOMS - Dam, pour Devil Of Madness.
• AGE - Les décennies et les siècles se sont suivi lentement, mais en apparence une trentaine d'année tout au plus.
• SEXE - Masculin des ongles au sang.
• ORIENTATION - Hétérosexuel et fidèle à son épouse même si séduire les autres l'amuse sans volonté d'un résultat.
• TRAVAIL - Bibliothécaire.
• ÉTAT CIVIL - Marié.
• NATIONALITÉ - Britannique.
• RACE - Démon Majeur.
• PASSION - Après sa sublime épouse et les recueils de son antre, le démon pourra sans aucun doute s'adonner à l'escrime en démontrant ses talents de fin bretteur. Il aussi impitoyable en tant que bibliothécaire qu'avec un sabre à la main. Il manie l'estoc, la taille et le pique aussi facilement que sa répartie vous siègera dans l'idiotie.
• TAILLE - 1m87.
• POIDS - 85 kilos.
• SIGNES PARTICULIERS - Deux iris rubis perforant l'obscurité avec inquisition et intensité sans moyen de les faire taire. Également une étrange aura de souffre partant de ses cheveux et d'une grande partie de son épiderme. Dans sa forme originelle, il arbore un corps composé à la fois de souffre, d'une étrange matière rappelant du magma bouillant et de chair. Deux ailes aussi tranchante qu'un rasoir se dresseront dans son dos l'aidant à voler pendant une durée assez longue, ainsi que deux cornes pointues de chaque coté de son crâne. Des crocs de carnassiers se présentent sur sa mâchoire laissant son visage charmeur plus loin. Quand il reprend son apparence de démon, on ne peut douter de ses origines un seul instant.
• CAPACITÉS - En tant que démon, Alexander à le pouvoir de brûler d'un simple contact de la peau ou même simplement du doigt le corps de n'importe quel personne qui entre en contact avec son toucher. Le plus souvent, la victime entre dans une combustion instantanée et termine sous forme de fines cendres de chairs sans moyens de retour en arrière. Il peut également charmé par une emprise psychique les proies qu'il choisit qu'elle soit féminine ou masculine et cela pendant une vingtaine de minutes grand maximum. Dans leur état comme hypnotisé, les victimes ne peuvent ni agir de leur plein grès ni quitter son emprise sans qu'il ne l'est décidé. Une personne touchée par le don du démon ne pourra pas de nous l'être avant le lendemain étant donné que ce dernier laisse une sorte d'empreinte dans leur pensée.  Enfin, dans une moindre mesure, le démon majeur peut remplir une pièce d'une épaisse couche de souffre rendant l'air irrespirable pour toute personne n'étant pas un démon.

.Derrière l'écran.
• Feat. Alucard - Hellsing.
• Pseudo. Skinshooter.
• Age. 23 ans.
• D'où viens-tu ?. Partenariat avec Souls of Anarchy, et j'ai suivi Beth.
• Des conseils/questions ?. Vous auriez une lampe torche j'y vois rien. °w°
• Un petit mot ?. Univers.
• Code du règlement.  



Look my perfection.

Apparence démoniaque et originelle: http://i18.servimg.com/u/f18/14/75/55/44/bel_la10.jpg

On dit toujours dans les enfers que la beauté la plus pure, la plus parfaite est celle des anges. Pourtant, les démons peuvent également être de vraies statues grecques vivantes dont les charmes vous envouteront d'un simple battement de cils ou d'un rire viril. Leur résister ne fera qu'intensifier cette attirance inévitable et vous plongera dans un état de mutisme et de docilité assez poussé. Même si Alexander n'est pas un démon de la luxure, s'apparentant plus à la folie qu'autre chose, il n'échappe pas à cette beauté intemporelle. Il est évident que sous sa forme originelle, il effraye plus qu'il attire, mais malgré tout les deux formes ont de quoi se contrebalancer avec une agilité digne d'un félin. Il n'est pas accessible aux communs des mortels, ce qui n'empêche pas ces derniers de le désirer au point de pouvoir s'offrir à lui sans aucune décence, fou n'est-ce pas ou simplement logique ?

Poser les yeux sur ce démon de la folie, ce n'est pas simplement le regarder dans sa globalité. Quand on ose porter ses iris sur son anatomie, on ne peut que vouloir le connaitre encore plus. Il possède cette aura de désir qu'il instille à tout un chacun du simple fait d'être dans la même pièce que vous. Il ne détrônera pas sa femme sur l'attirance et la sensualité, mais il aura de quoi en étonner plus d'un. La première chose chez cet homme qui vous fera courir dans ses filets d'obscurité sans aucune réflexion sera ses iris. Tel deux sphères rougeoyantes et incandescentes, elles vous imposeront une présence inquisitrice dont il sera difficile d'échapper. Qu'il soit de dos, dans la même pièce que vous ou dans une autre, vous aurez toujours l'impression que le démon vous observe pour mieux vous pourchasser par la suite. Quiconque croise son regard se verra devenir totalement obsédé par lui au point de devenir fou s'il ne rencontre pas cette obsession rapidement. En un sens, cette sensation qu'il laisse par sa simple vue, peut rassurer son épouse quant à l'intérêt qu'il lui porte puisqu'elle pourra sentir son regard sur ses formes bien souvent. Ses iris sont perçants comme la lame qu'il manie si parfaitement et rend l'homme toujours menaçant envers le monde, même quand ce dernier est aussi paisible qu'une brise d'été. C'est ce qui rend le démon encore plus difficile à anticiper, ces yeux insensibles et plus profond que l'enfer lui-même. Leur couleur rubis ne change que seulement quand Alexander reprend sa forme originelle. Dans cet état, le rouge s'estompe en grande partie pour ne devenir qu'un simple point au centre de ses yeux quand le reste de la pupille se remplit d'un noir d'encre abyssale.

Tel des fils de soufre et de mort couvrant parfois ses iris, ses cheveux sont la seconde chose que l'on remarque très rapidement chez Alexander. Ils forment sur le crâne de l'homme une masse compacte couleur de jais se mouvant sous les coups du vent comme une étrange tentacule de mort que l'on pense tueuse. Dans leur perfection, ils gardent constamment un aspect coiffé, entretenu et sont d'une douceur à en faire pâlir les plus fins des textiles. Ainsi, le démon n'a pas besoin d'en prendre spécialement soin sachant pertinemment que dès son réveil même totalement emmêlé, ils reprendront rapidement leur forme originelle et ne le dérangeront pas le reste de la journée. En plus d'obtenir la même couleur que la noirceur dans laquelle a pu vivre le démon, sa chevelure est également longue au point de chuter sur ses épaules. Cela ne l'avantage aucunement puisqu'il a déjà dû subir l'affront d'être nommé Madame ne laissant son interlocuteur qu'en un vulgaire tas de cendres. Il n'a jamais pensé à les couper pour par exemple avoir un meilleur horizon devant ses iris, car il estime qu'ils sont ainsi et que rien ne doit les perturber. Ils font partie de son charme et les raccourcir pourrait atteindre à ce don naturellement d'attirance. Il peut arriver que l'homme décide de les attacher en une épaisse queue de cheval lorsqu'il travaille dans la bibliothèque ou bien quand il s'entraîne à l'escrime. Ainsi, il peut dégager sa vision et ne pas être handicapé lors de son maniement de la lame dans le plus grand secret. Cet aspect plus propre dans sa chevelure lui donne une image d'homme bon, sage et chaleureux, ce qui est assez loin du personnage en lui bien évidemment.

Sa peau d'albâtre contraste énormément avec ses iris ou encore sa chevelure. Quand on observe le démon, on peut se demander si son épiderme n'a pas été façonné dans un bloc de grès ou s'il ne sort pas tout droit d'une carrière de craie. C'est sans aucun doute la plus grande différence qu'il puisse y avoir entre sa forme humanisée et celle du démon originelle. En allié de Satan, sa peau rappelle plus facilement la croûte terrestre rougie par la lave ou encore l'épicentre d'un volcan éveillé. De plus, sous la puissance qu'il possède, elle se craquelle en laissant des veines de magmas lézarder sa peau avec arrogance. Autant en démon de la folie, on ne préfère pas le toucher, autant en homme de tous les jours, frôler sa peau est une sorte d'objectif. Étant donné qu'il attire, qu'il envoûte, lui apposer une faible caresse sur la peau est un peu comme un rêve pour ceux sous son emprise. Un rêve qui bien évidemment ne se réalisera pas sauf avec le consentement de sa femme. N'y voyez pas une soumission, mais plutôt un accord de compromis entre les mariés. Du fait de sa nature démoniaque, sa peau supportera avec beaucoup de facilité la chaleur de l'été, lui permettant de rester des heures au soleil sans éprouver la moindre étourderie. En hiver, il devra user de pas mal de force pour ne pas subir le courroux gelé du vent froid. Alexander n'aime de toute façon pas l'hiver trouvant cela trop blanc, trop pur, alors bien souvent à cette saison, il restera en intérieur pour préserver sa santé et sa peau. Le plus étonnant avec cette dernière est bien le fait qu'elle ne comporte aucune cicatrice, aucune marque qui pourrait témoigner de ses affrontements dans sa jeunesse. En un sens, c'est une énième preuve de la puissance dont il peut faire preuve quand il se bat.

Son visage est une qualité dont il ne niera jamais en profiter. Avec un regard envoutant, une chevelure surnaturelle, il ne pouvait avoir qu'un visage entre l'ange paradisiaque et le démon impitoyable. La forme de son faciès est plutôt étonnante avec un menton assez carré, ainsi qu'une mâchoire puissante capable de sectionner la gorge d'une personne d'un simple coup. On peut dire qu'il possède la dentition d'un prédateur voir d'un charognard quand le démon reprend sa vraie forme. Dans son humanité, il possède ce sourire Colgate assez impressionnant tant il est impeccable. Pas un problème d’émail ni une carie à l'horizon, rien qu'une blancheur plus pure que l'épiderme du démon en humain. Dans sa forme de démon, cette dernière vous attirera bien moins, puisqu'elle vous donnera l'impression d'observer la mâchoire d'un requin ou d'un prédateur capable de vous déchiqueter la chair d'un seul coup de dent. Le désigner comme un apollon ne serait qu'une fausse vérité, car même s'il n'a pas la divinité , sa beauté est sans défaut. Il lui arriverait presque d'éclipser sa propre épouse quand il le veut, mais il préfère la laisser jouer un peu. Comme une rempart robuste, son nez se dresse au milieu de son visage. Il est assez robuste comme un vestige de sa forme originel, même s'il est plutôt écrasé au dessus de son nez. Sa morphologie ne prive pas le démon d'avoir un odorat bien plus développé qu'un humain lambda en plus de résister au soufre qu'il peut dégager. Ne pensez pas qu'étouffer vitre parfum sous l'odeur nauséabonde d'une substance suffise, vous avez affaire à un démon supérieur et non pas un vulgaire chien. S'il désire vous trouver ses sens auront raison de vous croyez moi. On peut penser que son odorat est le plus poussé, mais de tous son ouïe saura vous débusquer le plus facilement possible. Pour mieux parfaire son art de la guerre, il possède donc une audition suffisamment avancée pour entendre une discussion au travers d'un mur aussi nettement que si la personne se trouvait avec nonchalance près d'Alexander. La forme de ses oreilles légèrement pointues et blanches comme la craie aide clairement l'homme à entendre, mais le plus souvent, elles seront cachées sous son épaisse masse de cheveux. Adieu les petits secrets dans son dos, les messes basses, car avec lui tout serait clair comme de l'eau de roche.  Il faut ajouter qu'en démon , ce dernier à quelque modification. Ainsi, son visage perd sa blancheur pour une couleur de charbon et de lave. De son nez ne reste alors que deux orifices profond et sa peau se met à s'écraser sur ses os pour lui donner un visage squelettique et inquiétant.      

Défiant les années avec puissance, résistant aux assauts du temps, des coups, de la rage et de la violence, sa musculature est une vrai muraille. Elle subit malgré tout le courroux de monsieur Winchester et se voit comme bien d'autre parties de l'anatomie du démon, changée suivant sa forme. Quand il arbore son apparence de tout les jours, ses muscles sont tracés, sculpté à même son épiderme et ils semblent tout aussi bien dessiné que le reste de l'homme. Par chance, cela ne transforme pas Alexander en une montage de force bien trop imposante pour effrayer. Bien au contraire, sa silhouette est bien plus fine, le rend sec, vif et beaucoup trop imprévisible.  Prendre de vitesse le démon reviendrait à attaquer une armée sur son propre terrain sans avoir étudier ne serait qu'un plan de secours. Il a été crée, a vécu et mourra pour se battre ne l'oubliez pas, surtout si vous attaquez sa femme. Suivez ce conseil pour vivre encore dehors en entier. On peut voir donc sous son apparence humanoïde des doigts longs et fins digne d'un pianiste pouvant vous saisir le bras vivement sans trop d'effort. Cela se voit quand on sait la taille et surtout l'épaisseur de ses paumes. Plus d'une fois, lors de bataille, le démon a pu parer une lame par la simple robustesse du dos de sa main. C'est une étrange anomalie le dotant d'une carpe de la main plus épaisse de plusieurs centimètres, mais alourdissant sa main au passage. Plus d'une porte et d'un objet a pu constater sa solidité, alors ne vous essayez pas , vous risquez d'y laisser des dents.  Pour le reste, que ce soit ses bras entrainé par les combats, ses jambes pouvant le propulser au dessus de vous sans mal ou encore ses épaules carrés, rien ne dénote dans sa morphologie.  Pour ce qui est de sa physionomie démoniaque, elle de quoi en faire oublier l'homme qui abrite la bête. Sous ses traits de démon de la folie, son crâne se pare d'une corne massive plus solide que le reste de son crâne se divisant en trois parties: une corne partant vers sa nuque et remontant au dernier moment ainsi que deux autres cornes allant à gauche et à droite de son crâne et se redressant pour forme deux S écrasés. Il ne s'en ai que très peu servi pendant ses divers affrontements préférant son arme blanche, même s'il peut utiliser sa boite crânienne pour vous stopper violemment dans votre élan. En parlant de son arme, elle aussi se voit changé passant d'une sabre de la taille d'un katana à celle d'un espadon de bataille. Son poitrail augmente tout comme ses bras et ses cuisses pour atteindre la corpulence d'un grizzly adulte sur ses pattes arrière même s'il donne plus l'impression d'un minotaure démoniaque. On peut également observer que ses coudes et ses genoux se voient parer de plusieurs pointes d'un ton identique à son épiderme. Dans le démon d'Alexander se dresseront alors deux grandes ailes quelque carbonisées, mais encore tout à fait capable de le décoller du sol. Elles ont la particularité de pouvoir sortir quand le démon le souhaite sans entraver ses gestes. De plus, elles mesure l'envergure de celle d'un condor des Andes adulte. Pour finir, il se verra affublé d'un simple pagne fait de maille de fer et de tissu couvrant ce qui prouve évidemment la masculinité du démon et dont je ne vous parlerait pas.  Il est évident qu'avec une telle physionomie le démon sera bien plus lent qu'en temps d'humanité, mais sa force elle sera accrue. En sommes , il est aussi dangereux d'affronter Monsieur Winchester en humain qu'en hérauts des enfers.  [En cours.]

Love and Hate my personality.
S'entendre avec le monde n'est pas forcément la chose la plus simple quand on est un démon et ce n'est pas Alexander qui vous contredira. Enfin pour cela, il vous faudra approcher l'homme et cela ne serait pas chose facile. Il n'est pas de ceux qui se laissent aborder avec un grand sourire et un visage avenant. Le démon majeur est plutôt du genre à vous laisser de faux espoirs, de la peur ou même un grand malaise. Il voit les relations humaines ou sociales comme un immense jeu où il serait le maître incontesté. Oui, l'homme est joueur au point de faire cela aussi bien avec les hommes que les femmes, sauf la sienne, bien évidemment.

Si vous le rencontrez dans sa bibliothèque, antre de calme, de mal-être pour beaucoup, ne vous montrez pas trop audacieux. Vous ne serez pas sur votre terrain, mais bien le sien et c'est là toute son importance. Au abord du parc de l'académie, dans les couloirs, il ne vous parlera tout simplement pas sauf si vous insistez lourdement. Il est évident qu'il possède comme tout un chacun une certaine patience qu'il est déconseillé de trop titiller. Dans son univers de livre et de poésie, vous ne serez qu'un vulgaire grain de sable dans un désert sans fin où il vous agressera comme un soleil ardent en cas de faux pas. On peut considérer que l'homme est impitoyablement sadique, car il pourra prendre tout son temps pour vous voir perdre peu à peu votre contenance. On raconterait même que les marques sur certaines étagères, l'homme étrange ou encore l'emplacement des tapis serait un signe des tortures qu'il inflige aux être se pensant plus fort que lui. Il est un démon majeur et c'est bien souvent une chose que les gens oublient à tort. Dans son rôle de bibliothécaire, il pourra se montrer des plus zélé au point de ranger par ordre alpha numérique tous les livres présents dans la pièce. Il usera sans aucun doute de son talent de persuasion pour qu'on effectue le travail à sa place et c'est là toute la force du démon. Il aura bien évidemment la force de la faire lui-même, mais avoir des esclaves par intermittences l'arrange énormément.

Il lui arrive bien souvent de croiser d'autres personnes du personnel avec qui la discussion peut s'avérer longue ou, au contraire, très brève. On pourrait se dire que cela dépend du sexe de la personne, mais chez lui ce critère n'a pas plus d'importance que les vies humaines qu'il a dû prendre pour en arriver là. Le sujet des conversations, ainsi que les raisons pour lesquelles il abordera une personne pourront tenir sur un timbre-poste. Le plus souvent, ce serait votre aspect général, mais aussi votre culture qui joueront dans la balance de son jugement. Oui, Alexander se permettra bien souvent de faire procès de votre existence dans la plus grande des nonchalances. Il se fiche bien de la nature que vous pouvez avoir, si selon lui, vous ne valiez rien, il ne vous accordera pas trop d'intérêt. Qu'il s'agisse en face de lui, du directeur, du concierge ou d'un enseignant, le jugement sera toujours le même. Il vous parlera sans même se présenter, vous posera quelque questions et en fonction de vos éventuelles réponses, le sort se décidera radicalement. Il vaut mieux que le bibliothécaire vous parle plutôt que l'inverse, sous peine de subir des pressions psychologiques intenses. Je ne vous parle pas d'une simple peur, mais de vous laisser dans un état de dépression si avancé que s'en sortir sera un miracle. Il n'est pas là pour bonifier le monde dans toute sa splendeur, mais pour imposer d'un regard inquisiteur sa présence à qui de droit sans l'ombre d'un remords. Il est évident que cela pourra lui apporter une mauvaise réputation auprès de son entourage, mais mis à part l'avis d'Elizabeth, le reste n'est que pâles fioritures.

La culture qui émane du démon est à l'égale de sa passion des livres. Ainsi, il ne sera pas étonnant de voir l'homme assis sur son fidèle fauteuil dans son antre, un livre à la main dans le plus grand des silences. Une paix sonore qu'il ne faudra sous aucun prétexte troubler au risque de terminer sa vie aussi rudement que durement. Il ne supportera clairement pas qu'on trouble sa lecture d'une quelconque façon et ce ne sera pas son épouse qui contredira cela. Quand elle doit boire l'énergie vitale des autres, lui se ressource dans la plénitude des écrits pour ne pas déverser son courroux aussi radicalement que possible. Il est ainsi difficile d'établir si l'homme aime plus la littérature que de répandre sur le monde la désolation et la souffrance. Sa nature démoniaque sera toujours là pour le rattraper quoi qu'il arrive, alors la nier serait stupide de sa part. Il laissera par moment les recueils afin de s'occuper de sa tendre épouse, sachant pertinemment que même si leur union est forte, la succube demandera un minimum d'attention de sa part. Il lui arrivera même de lui parler de vieilles batailles ou encore d'époque lointaine où il a pu vivre en tant que jeune démon avec une certaine nostalgie. Sa nature démoniaque sera toujours là pour le rattraper quoi qu'il arrive, alors la nier serait stupide de sa part. C'est un défi en soit de jouer avec les mots face à ce démon qui vous montrera toutes les opportunités que ses vers et la bonne syntaxe lui offre. Il pourra donc se montrer agréable, sec ou vil en quelque secondes. Dans son jeu naturel, il lui arrivera également de changer de langue en pleine discussion rien que pour voir les yeux incrédules de son interlocuteur. Dans ses moments de solitude, il tentera de parfaire son maniement de la lame dans le plus grand des secrets au point de le cacher même à la femme avec qui il vit.

Même si Alexander n'est pas un lâche préférant affronter les événements et ses ennemis en face, il n'attaquera pas pour autant la tête la première. Fin stratège dans les armées des Enfers, il se montrera observateur pour mieux calculer quand votre heure sonnera. Il sera du genre à tourner autour de vous pour étudier vos failles avant de les utiliser contre vous avec malice. Que vous soyez un véritable géant, un fin bretteur ou encore une arrogante femme, ne sous-estimez pas ce démon. S'il est un démon majeur maintenant et s'il possède une telle renommée, ce n'est clairement pas par zèle, mais bien par effort qu'il l'a forgée. Lors d'une affrontement, le démon entamera une certaine arrogance vers son adversaire pour le distraire. Les pics, les mots bas seront utilisés à bon escient afin de briser la concentration, mais aussi la carapace de sûreté de la personne face à lui. Il se jouera de vous à long terme afin de vous faire faire une erreur ou encore de faire sortir de vos gonds. Ainsi, il profitera de votre rage naissance et de vous voir attaquer en premier pour anticiper vos prochains coups et répliquer encore plus durement que d'ordinaire. Si vous tentez de tuer le démon, sachant que le combat n'aura que deux fins, soit votre victoire, soit la sienne. Et autant dire qu'Alexander n'est pas du genre à perdre aussi facilement. Il a pourfendu des milliers d'anges, abattu sans vergogne plus d'un démon qui lui barrait la route, alors si vous vous trouvez sur la sienne, je vous souhaite bonne chance. Il vous en faudra pour ne pas succomber dès le premier assaut à la puissance de ce démon majeur que peu de chose arrêtent. Les pics, les mots bas seront utilisés à bon escient afin de briser la concentration, mais aussi la carapace de sûreté de la personne face à lui.

C'est un homme joueur au point de se permettre par moment d'attirer dans ses filets d'encre et de perfidie plus d'une femme. Il sera bien plus difficile qu'on pourrait le penser de quitter les limbes de charme et de séduction, dont fera preuve le démon sur vous. Il se montrera dans son plus beau jour, dans une tenue élégante en usant d'un comportement distingué. Autant d'artifice qui mettra votre confiance et vos résistances envers lui, à rude épreuve. Son regard vous envoûtera quand se ne seront pas ses mots profonds, caressant votre timidité qui s'en chargeront. Il a maté plus d'un ennemi farouche de façon psychologique et vous ne ferez pas exception. Après tout, si même une succube comme Elizabeth est devenu sa femme, c'est bien que l'emprise de cet homme à de quoi faire chavirer même le plus robuste des navires. Une fois que vous serez sous la pression de sa beauté, que vous ne verrez plus que lui, il choisira votre futur sort avec un certain amusement. Il se montrera dans son plus beau jour, dans une tenue élégante en usant d'un comportement distingué. D'autres fois, il jettera ses prises dans les bras de sa femme lui offrant avec amour de quoi se nourrir sans effort. Malgré tout, il ne s'offrira à personne d'autre que ce sublime succube, jugeant que si elle se doit d'être fidèle, il en va de même pour lui. Un peu comme si une part d'humanité siégeait encore dans l'homme alors qu'il peut pousser à la débauche même la plus pieuse des personnes. On pourrait croire qu'il se délecte de rendre n'importe qui aussi honteux que dévergondé, mais c'est surtout sur ses ennemis que cela en devint presque jouissif. Il les placera alors dans une situation si ridicule, qui brisera la réputation, mais aussi l'estime de soit de tous ceux qui subiront ses vices. C'est à se demander si le démon n'est pas plus vil que sa succube de femme sur ce point.

Le démon n'est pas un fin allié de la modernité dans laquelle, il doit malgré tout vivre. Vous ne le verrez pas avec un portable à la main, une console ou même un mp3. Il n'a rien contre la technologie, mais ne se voit pas vraiment l'utiliser au quotidien. Bien souvent, elle aurait même raison de sa patience s'il se penchait un peu plus sur le sujet. Ainsi dans son antre comme dans le logis qu'il partage avec Elizabeth, vous ne trouverez pas l'ombre d'un appareil électrique actuel. Ni télévision, ni ordinateur, simplement des meubles anciens et des livres à perte de vue. On pourrait croire que cela peut handicaper le démon dans son travail ou dans la vie en général, mais aux vues de ses pouvoirs et de sa nature, ce n'est qu'une option clairement futile. Il n'a pas le besoin de contacter par téléphones ses proches et s'il doit obligatoirement voir une personne, soit il se rendra où elle vit, soit il la fera venir dans sa bibliothèque. Il veillera également à ce que sa femme qui possède cette même difficulté, ne soit pas en présence d'électronique au maximum. Il ne se permettrait pas qu'elle soit apeurée même si pour sa part, sa peur majeure sera de voir sa femme profiter de l'acte charnel avec un autre que lui et ne plus s'en passer. On pourra également compter dans ses peurs celle de subir la défaite devant sa femme ou encore de voir ses trésors de lettres brûler sous un feu inarrêtable.

Bien souvent le mariage peut amener la naissance d'un ou plusieurs enfants, ce que le couple Winchester ne peut connaitre. Alexander et sa femme n'ont tout simplement pas la capacité de donner lieu à une naissance ensemble. Il aurait pu user d'une autre personne pour cela, mais se serait trahir Elizabeth et il ne se le permettra pas. Ainsi, le démon pourra se montrer presque paternel et joueur dans une certaine innocence avec les petits enfants. Il voue pour leur innocence si pure, une admiration qui le pousse à les surprotéger. Il ne faudra donc pas maltraiter un bambin ou un jeune enfant en présence du démon sous peine de subir de lourds châtiments. Même s'il préféra laisser sa femme leur préparer des plats, il s'amusera à leur montrer des choses qu'un démon de son rang peut se permettre. C'est sans aucun doute le seul moment où vous pourrez voir Alexander dans une attitude plus proche de l'humain lambda que du démon majeur surpuissant. Ce serait également dans ces moments-là que l'homme devra contenir sa femme pour ne pas la voir faire un massacre devant des yeux encore candide de la souffrance ou de la mort. Cette capacité à calmer les choses pour ne pas laisser Elizabeth sur le point de faire un homicide est réciproque. Il pourra donc arriver qu'Alexander soit freiné dans son élan par son épouse pour ne pas brusquer les enfants présents non loin d'eux. Il est clair que le sujet d'une progéniture tient aux cœurs des mariés sans moyens d'en avoir comme n'importe quel couple.

La pièce maitresse chez ce démon magistral n'est autre que sa femme, Elizabeth. Il est vrai qu'il avait eu besoin d'une grande dose de courage pour venir lui demander sa main. Il sait parfaitement ce qu'à pu engendrer son mariage avec elle, et même s'il n'est pas souvent approuvé aux enfers, cela n'a pas empêché le démon d'avoir la succube comme femme. Bien souvent, en public, il agira de sorte qu'on sache que tout deux se connaissent sans pour autant qu'on puisse émettre l'hypothèse d'un amour entre eux. Il n'a pas honte d'être le mari de cette femme bien au contraire, il souhaite simplement avoir la paix autant que possible. Leur nature n'aide déjà pas les choses, alors avoir des opportuns dans les pattes ne serait que plus fâcheux. On pourra donc se dire qu'ils s'ignorent et parlent ensemble que très peu, mais la situation est bien plus complexe. Ce comportement hautain, très décroché de l'autre n'est qu'un semblant, car l'amour qui les unie est assez fort pour empêcher le couple de parjurer leur passion. Le plus souvent, il lira dans son coin en jetant quelques regards à Elizabeth, profitant du comportement distrait de leur entourage ou d'un moment rien qu'à deux pour venir cueillir ses lèvres amoureusement. Quand ils ne sont que deux, l'homme est bien plus doux, plus aimant et procure à son épouse assez d'attention pour maintenir cette beauté glacée dans le temps au summum de sa magnificence. Il aime lui laisser une place sur ses cuisses pour qu'elle se cale contre son torse et puisse lire dans le calme de leur cocon de tendresse. Que ce soit son cœur, son âme ou son corps, tout n'est destiné qu'à son épouse et rien ne le fera changer d'avis. Au final, aux yeux du démon, il ne la voit pas comme une simple succube en dessous de lui, mais bien comme la seule femme de son existence démoniaque.

Read my story.
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Sed feugiat eu nibh eget facilisis. Morbi nec tellus iaculis, ullamcorper metus vel, cursus orci. Etiam scelerisque est massa. Class aptent taciti sociosqu ad litora torquent per conubia nostra, per inceptos himenaeos. Quisque posuere felis augue, pharetra pretium nulla posuere ac. Integer lorem lectus, congue et felis sed, eleifend rutrum dolor. Aliquam semper lectus mattis, vehicula est ac, condimentum augue. Sed fermentum massa lorem, eu bibendum ante bibendum ut. Praesent lobortis eleifend orci et bibendum. Vivamus ac viverra ante, sit amet gravida velit. Pellentesque ornare bibendum imperdiet. Aliquam eget malesuada dolor. Etiam lacinia neque sit amet nisi dictum, quis feugiat massa bibendum. Maecenas nec dolor gravida, posuere nunc ac, rhoncus sapien. Vivamus consequat magna iaculis sapien dictum imperdiet. Nunc nec nunc quis massa tincidunt sodales et nec lorem.
FICHE  © SUNHAE DE LIBRE GRAPH'
Revenir en haut Aller en bas

Alexander S.C || Se perdre dans mon regard n'est qu'une douce étape d'une lente agonie.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» ♫ Y a quelque chose dans son regard, d'un peu fragile et de léger, comme un espoir... ♫ Jill
» [TERMINEE] Alexander Hawkins - Regarde la noirceur dans les yeux bien en face et dis moi ce que tu vois. †
» un loups dans la ville ainsi que des pirates et un chasseur sans m'oubliez moi ainsi que les civils...
» Najim - Le soleil brille dans le regard de celui qui le regarde - UC
» Quand le regard saigne, l'esprit renaît. [Lenka Xil'Naälhyr]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Kyūeketsuki :: Les présentations :: Nouvelles Présentations-